Accueil > Claude Vigée > Bibliographie de Claude Vigée

Bibliographie de Claude Vigée

Ouvrages de Claude Vigée (1950-2012)

La Lutte avec l’ange, Paris, Les Lettres, 1950. Nouvelle édition complète, Paris, L’Harmattan, 2005.
Avent, Paris, Les Lettres, 1951.
Aurore Souterraine, Paris, Seghers, 1952.
La Corne du Grand Pardon, Paris, Seghers, 1954.
L’Été indien (poèmes, suivis du Journal de l’Été indien). Paris, Gallimard, 1957.
Les Artistes de la Faim, essais critiques, Paris, Calmann-Lévy, 1960.
Révolte et louanges, Paris, Corti, 1962.
Canaan d’Exil, Paris, Seghers, 1962.
Moisson de Canaan, Paris, Flammarion, 1967.
Le soleil sous la mer, Paris : Flammarion, 1972.
Délivrance du souffle, Paris : Flammarion, 1977.
Du bec à l’oreille, Strasbourg, Éditions de la Nuée-Bleue, 1977.
L’art et le démonique, Paris, Flammarion, 1978.
L’extase et l’errance, Paris, Grasset, 1982.
Pâque de la parole, Paris, Flammarion, 1983.
Le Parfum et la cendre, Paris, Grasset, 1984.
Les Orties noires, Paris, Flammarion, 1984.
Vivre à Jérusalem : Une voix dans le défilé. Chronique : 1960-1985, En collaboration avec Luc Balbont. Paris : Nouvelle Cité, 1985.
Heimat des Hauches, Baden-Baden, Elster, 1985.
La Manne et la Rosée
(essai), Paris, Desclée de Brouwer, 1986.
La Faille du regard, Paris, Flammarion, 1987.
Wénderôwefir, Strasbourg, Association Jean-Baptiste Weckerlin, 1988.
La Manna e la rugiada, Rome, Borla, 1988.
Le Feu d’une nuit d’hiver : Chantefable, Paris, Flammarion, 1989.
Aux sources de la littérature moderne : 1. Les Artistes de la faim : Essais, Bourg-en-Bresse, Philippe Nadal, 1989.
Leben in Jerusalem,
Baden-Baden, Elster Verlag, 1990.
Dans le Silence de l’Aleph : Écriture et Révélation, Paris, Albin Michel, Spiritualités vivantes, 1992
Apprendre la nuit, Paris, Arfuyen, 1991.
L’Héritage du feu, Paris, Mame, 1992.
Selected Poems, Traduits par Anthony Rudolf, Londres, Menard-King’s College Press, 1992.
Claude Vigée, Victor Malka, Le Puits d’eaux vives : Entretiens sur les Cinq Rouleaux de la Bible, Paris, Albin Michel, 1993.
Un Panier de houblon,
Tome 1, Paris, J.-C. Lattès, 1994.
Un Panier de houblon, Tome 2, L’Arrachement, Paris, Jean-Claude Lattès, 1995.
Aux Portes du labyrinthe, Paris, Flammarion, 1996.
La Maison des vivants : Images retrouvées, Strasbourg, La Nuée bleue, 1996.
Treize inconnus de la Bible (avec Victor Malka), Paris, Albin Michel, 1996.
Bischwiller oder Der grosse Lebold, jüdische Komödie, Berlin, Verlag das Arsenal, 1998.
Le Grenier magique, Album (en collaboration avec Alfred Dott), Bischwiller, Graph, 1998.
La Lucarne aux étoiles : Dix cahiers de Jérusalem (1967-1997), Paris, Éditions du Cerf, 1998.
Vision et silence dans la poétique juive,
Paris, L’Harmattan, 1999.
Les Orties noires, Nouvelle édition bilingue, préfacée et commentée par Frédéric Hartweg, Postface de Heidi Traendlin, Strasbourg, Oberlin, 2000.
Journal de l’été indien : Il n’y a pas de temps profane, Paris, Parole et Silence, 2000.
Le Passage du vivant, Paris, Parole et Silence, 2001.
La Lune d’hiver. Paris, Honoré Champion, 2002, Première édition, Flammarion, 1970.
Dans le Creuset du vent, Paris, Parole et Silence, 2003.
Danser vers l’abîme, Paris, Parole et Silence, 2004.
Être poète pour que vivent les hommes. Choix d’essais et d’entretiens 1950-2005, Paris, Parole et Silence, 2006.
Les Portes éclairées de la nuit, En collaboration avec Sylvie Parizet, Paris, Éditions du Cerf, 2006.
Pentecôte à Bethléem. Choix d’essais, 1960-1987, Paris, Parole et Silence, 2006.
Claude Vigée et Yvon Le Men, Toute vie finit dans la nuit, entretiens, Paris, Parole et Silence, 2007.
La nostalgie du père. Nouveaux essais, entretiens et poèmes, 2000-2007. Paris, Parole et Silence, 2007.
Chants de l’absence / Songs of absence. Edition bilingue. Poèmes traduits en anglais par Anthony Rudolf. Londres/Paris, The Menard Press/Temporel, 2007.
Lièwesschprooch, Poésies et proses en dialecte alsacien, Bischwiller, Uffem Hàseschprung éditeurs, 2008.
Mon heure sur la terre, Paris, Galaade, 2008.
Mélancolie solaire, Paris, Orizons, 2008.
Le fin murmure de la lumière, Paris, Parole et Silence, 2009.
Ce qui demeure : Le témoignage d’Adrien Finck, Strasbourg, Editons de la Revue alsacienne de littérature, 2009.
L’extase et l’errance (réédition), Paris, Orizons, 2009.
La double voix, Paris, Parole et Silence, 2010.
Les Sentiers de velours sous les pas de la nuit, Cahier de Peut-être n° 1, Chalifert, Association des Amis de l’œuvre de Claude Vigée, 2010.
Rêver d’écrire le temps : De la forme à l’informe, Paris, Orizons, 2011.
Traductions :
Cinquante poèmes de R.M. Rilke, Paris, Les Lettres, 1953 ; « Jeunes Amis du Livre », 1957.
Mon printemps viendra, poèmes de Daniel Seter, adaptés par Claude Vigée, Paris, Seghers, 1965.
Les Yeux dans le rocher, poèmes de David Rokéah, traduits de l’hébreu par Claude Vigée, Paris, Corti, 1968.
L’Herbe du songe, poèmes d’Yvan Goll, traduits de l’allemand par Claude Vigée, Paris, Caractères, 1971 ; Arfuyen, 1988.
Le Vent du retour, poèmes de R.M. Rilke, Paris, Arfuyen, 1989, Nouvelle édition bilingue, avec préface et postface de Claude Vigée, 2005.
Quatre Quatuors, poèmes de T. S. Eliot, traduits de l’anglais par Claude Vigée, Londres, The Menard Press, 1992.
Netz des Windes, traduit par Walter Helmut Fritz. Künzelsau, Swiridoff Verlag, 2002.
Un Abri pour nos têtes, poèmes de Shirley Kaufman, traduits de l’américain par Claude Vigée, Chambon-sur-Lignon, Cheyne, 2003.
Alle porte del silenzio, traduction italienne d’Ottavio Di Grazia, Milan, Paoline, 2003.
Wintermond, traduit par Lieselotte Kittenberger, Künzelsau, Swiridoff Verlag, 2004.
Archives littéraires :
Institut mémoire de l’Édition contemporaine (I.M.E.C.), Abbaye d’Ardennes, 14280 Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.
Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, 6 place de la République, 67070 Strasbourg.
Ouvrages sur Claude Vigée :
Jean-Yves Lartichaux, Claude Vigée, Paris, Seghers Poètes d’aujourd’hui, 1978.
Adrien Finck, Lire Claude Vigée, Strasbourg, C.R.D.P. n° 14, 1990.
Adrien Finck, Claude Vigée : Un témoignage alsacien, Strasbourg, La Nuée bleue, 2001.
Francine Kaufmann, « Le Judan, ou l’esthétique littéraire de Claude Vigée », in Écrits français d’Israël de 1880 à nos jours, textes réunis et présentés par David Mendelson et Michaël Elial, La Revue des Lettres modernes, Paris, Minard, 1989.
Heidi Traendlin, La Poésie alsacienne de Claude Vigée : Poésie baroque, poésie d’enfance, Lille, Atelier national de reproduction des thèses, 1999.
La Terre et le souffle : Rencontre autour de Claude Vigée, 22-29 août 1988, Colloque de Cerisy, 22-29 août 1998, Sous la direction d’Hélène Péras et Michèle Finck, Paris, Albin Michel, 1992.


Colloque Claude Vigée,
Université de Strasbourg. Revue alsacienne de Littérature n° 30, 1990.
L’Œil témoin de la parole : Rencontre autour de Claude Vigée, Sous la direction de David Mendelson et Colette Leinmann, Paris, Parole et Silence, 2001.
Hommage à Claude Vigée, pp.
1-50, Continuum n° 2, Tel-Aviv, 2004.
Anne Mounic, La Poésie de Claude Vigée : Danse vers l’abîme et connaissance par joui-dire, Paris, L’Harmattan, 2005.

L’Œuvre de Claude Vigée, revue Friches, Saint-Yrieix, 2006.
Helmut Pillau, Unverhoffte Poesie : Claude Vigée, Forum Literaturen Europas 4, Brême, 2007.

Sylvie Parizet, ed., « Là où chante la lumière obscure », Hommage à Claude Vigée, Paris, Cerf, 2011.

Travaux universitaires :
Michèle Finck, Exil et origine dans La Vallée des Ossements de Claude Vigée, D.E.A. sous la direction de Pierre Brunel, Université de Paris IV Sorbonne, juin 1984.

Heidi Traendlin, Claude Vigée ou le poète face à la réalité. D.E.A. sous la direction de Françoise Gerbod et d’Anne-Marie Pelletier. Université de Paris X Nanterre, 1992.
Andrée Steinmetz-Meichel, Zum gelobten Land verdammt : Claude Vigée’s Weg nach Jérusalem. Magisterarbeit, Magister Artium (M.A.), Institut für Literaturwissenschaft, Universitât Karlsruhe, 1993.

Ronald Euler, La Problématique alsacienne dans le poème des Orties noires de Claude Vigée, Mémoire de maîtrise sous la direction d’Adrien Finck, Université des sciences humaines de Strasbourg, décembre 1995.
Philippe Abry, Des Racines et des ailes : aspects du parcours poétique d’Adrien Finck et de Claude Vigée, Mémoire de D.E.A. sous la direction de Maryse Staiber, Université Marc Bloch. Strasbourg, juin 2003.
Elisa Carli, Il viaggio nel labirinto : Claude Vigée E la ricerca della parola poetica. Tesi di laurea. Università degli Studi della Calabria. Facoltà di Lettere e philosophia, 2003-2004.
Aude Préta de Beaufort, La Poésie comme « exercice spirituel » et comme « incarnation »..., thèse d’habilitation soutenue à l’Université de Paris IV-Sorbonne le 4 juillet 2005. Un chapitre de l’essai est consacré à l’oeuvre de Claude Vigée.

Revues  :

Temporel, fondée en février 2006. http://temporel.fr Revue en ligne.

Peut-être, fondée en janvier 2010. Publiée avec le concours de la Région Ile-de-France et du Centre national du Livre.