Accueil > La Revue > Rencontres : "Poésie comme pensée "

Rencontres : "Poésie comme pensée "

Lien internet

JPEG - 237.9 ko



























Poésie et philosophie ‒ en cet attelage, et peut poser problème, à moins de se situer au commencement, à l’instant éthique de la reprise, au moment où le sujet en sa singularité transcende la durée qui lui est donnée ainsi que sa propre histoire tout autant que la nôtre. Au regard rétrospectif qui ne prend acte que de l’inéluctable et de la nécessité, poète ou philosophe substituent dans cette perspective le possible de l’avenir, liberté déduite de leur propre puissance d’être. La voix poétique, la pensée philosophique brisent alors la clôture tragique et s’adonnent à l’Ouvert, notion chère à R.M. Rilke. Tel est le sens du peut-être, nom que prend le devenir au sein de la conscience réflexive propre à l’acte de parole ‒ Peut-être, titre de la revue de l’association des amis de l’œuvre de Claude Vigée, qui écrit : « Demain la seule demeure ».

Anne Mounic

http://annemounic.fr

http://revuepeut-etre.fr

http://temporel.fr